9782370550552,0-2626118Gentiment iconoclaste et barré, Le Caillou a au moins le mérite de savoir chanter une mélodie bien à lui, assez insaisissable, et de ne pas jouer dans la même cour que les autres. Trame tordue, écriture tonique et surprenante, personnage sympathiquement dingue, avec même un retournement de situation bluffant aux deux tiers : c'est le roman de l'été, je dirais. Ca commence pourtant loin du soleil, dans une banlieue blême où la narratrice cultive une vague dépression enfermée entre quatre murs. Elle va faire la connaissance de son voisin, vieil homme déjà un pied dans la tombe, et cette rencontre va déclencher une sorte de renaissance chez la jeune fille. Elle ira jusqu'au fin fond de la Corse pour tenter de mettre une touche finale à une statue d'elle-même entamée par le vieillard, avec comme objectif avéré : devenir un caillou. Joli sujet que celui de cette soif d'effacement par l'art : Vinson sait nommer la lente métamorphose de cette femme en pur esprit, sans jamais tomber dans le vaporeux ou la dentelle vieillotte. Le texte prend les choses à bras-le-corps, le choix de la Corse comme toile de fond s'avérant très pertinent ; les hommes y sont rudes, impolis, alcooliques, mais se mettent complètement au service de cette "femme sans qualité" qui trouve ici son accomplissment, son projet. Les mots choisis sont donc terriens, incarnés, alors que toute cette histoire raconte une soustraction au monde, ou plutôt le lent polissement de soi qui fait qu'on peut devenir enfin complètement anonyme, intégré à l'existence, partie de la nature. Tout ça est raconté avec un humour plein de santé, un rythme impeccable et une poésie décalée qui marque des points. Peut-être, oui, que Vinson en fait un poil trop dans l'originalité à tout pris, ses clins d'oeil à Topor sont peut-être un poil appuyés, mais c'est bien le seul défaut qu'on peut trouver là-dedans. Il faut surtout dire que le texte parvient à parler des exigences du monde capitaliste et de la société moderne, et des moyens de s'en soustraire, le tout sous forme de fable légère et lumineuse ; et ça, c'est pas rien.