salvation-2

C'est vrai : un western réalisé par un Danois avec Eric Cantonna, j'aurais peut-être dû me méfier. Mais je ne m'attendais pas tout de même à une telle naserie. Tout est raté dans ce truc, alors qu'on aurait pu au moins y trouver un peu de glamour : c'est le brave Madds Mikkelsen qui endosse le rôle du cow-boy mutique et brisé, c'est la gironde Eva Green qui fait la femme brisée et vengeresse, et il y a même un méchant pas piqué des vers et assez efficace (Jeffrey Dean Morgan, effrayant). Mais ces trois-là ont beau faire tout ce qu'ils peuvent, ils n'arrivent pas à sauver le film du naufrage. La trame, sur-balisée, est déjà assez fatigant : des méchants ricanants violent et tuent la femme et le fils d'un brave pionnier danois immigré au Far-West ; il veut donc se venger, ce qu'il fera méthodiquement. Bon, on le voit, ce n'est pas l'originalité qui étouffe l'auteur du scénario, et on sent dès le départ que ça va coincer quelque part. Ca coince effectivement très vite, dès qu'on se rend compte que le film échappe complètement à son réalisateur. C'est le montage qui met la puce à l'oreille : on sent que Levring a enlevé tout ce qui était raté, ce qui fait que très vite on ne comprend plus rien à ce qui se passe. Exemple : un gars dit "impossible de trouver le coupable des meurtres, il n'y a pas de témoin" / cut / plan suivant : le coupable est trouvé. Ou bien : Green crache à la gueule d'un mec / cut / plan suivant : elle part à cheval avec lui sur une musique romantique. Bref, c'est monté à la glu périmée, et on sent que ce qui reste est ce qui était le plus potable. Ce qui laisse augurer du contenu des coupes. Les scènes d'action sont ternes et molles, les clins d'oeil appuyés à Impitoyable mettent encore plus en relief l'absence de style de Levring, on soupire devant les choix constamment mauvais d'angles de caméra et de cadrages, et on s'enfonce peu à peu dans uen catastrophe artistique qui fait peine à voir. A mon avis, Levring devrait après ça être rayé des écrans radars, on ne voit pas comment il pourrait se remettre de ce ratage total.

the-salvation-text2