vlcsnap-2015-02-21-09h12m26s124

Who wants to kill Jessie ? est encore une œuvre parfaitement déjantée de l’ami tchèque Vorlicek. Imaginez un peu : une scientifique a mis au point une machine permettant de visionner les rêves ; encore plus fort : quand les patients ont des nuits agitées, une petite piqûre et ils retrouvent un sommeil paisible… Seul petit problème adjacent : les visions qu’ils ont dans leur rêve apparaissent dans la réalité - quand il s’agit d’une vache qui rêve de mouches ou d’un alcoolique qui rêve de bières, c’est le moindre des maux. Quand il s’agit d’un homme qui rêve de super héros, c’est un peu plus problématique, nos super héros se révélant particulièrement destructeurs…

vlcsnap-2015-02-21-09h13m02s213

vlcsnap-2015-02-21-09h13m53s214

On se marre de voir une vache dans un hamac (merci la piqûre), d’assister à la conversion d’un alcoolo au lait, mais cette envie de vouloir « contrôler » les rêves dans ce bon vieux pays communiste fait également forcément réfléchir (hum, hum…). Vorlicek, malgré cette petite pique politique, conserve un esprit potache qui laisse la part belle au pur délire. Le personnage principal, un universitaire marié justement à la scientifique,  rêve d’une bande dessinée dans laquelle une fougueuse héroïne a mis au point des gants « anti-gravitionnels » - avec ces gants, tout objet a le poids d’une plume. Celle-ci est poursuivie par une sorte de superman con comme un balai et par un cow-boy. Lorsque ces trois personnages (qui parlent uniquement par bulles…) se matérialisent (l’amazone blonde dans le lit de notre homme et les deux autres pétant tout dans l’appart), c’est le début d’une infernale course-poursuite dévastatrice… Si la blonde aime à se pendre au cou de l’universitaire en prenant un air enamouré (elle est craquante, la Tchèque, avec ses robes fendues), Superman et son cow-boy aiment à escalader des buildings, à se balancer à tout ce qui est suspendu - lustres, fils électriques…- et à foutre le boxon partout où ils passent. Un film qui devient vite un bon vieux délire visuel dans la ville avec toutes les forces de police mobilisées pour contrecarrer nos superhéros.

vlcsnap-2015-02-21-09h15m03s147

vlcsnap-2015-02-21-09h16m11s73

La scientifique (qui craque pour ce couillon de Superman, soit dit en passant) va-t-elle triompher, avec son air revêche et ses « dangereux remèdes », des espoirs, va-t-elle vaincre les rêves de son compagnon idéaliste ? Bien sûr, l’imaginaire se doit de résister à tout prix… C’est une gentille leçon à l’esprit très bon enfant pimentée par la sensualité de l’amazone et par quelques situations relativement risibles (la fuite par les égouts, la destruction systématique des apparts construits en gruyère, les exploits de l’indestructible Superman (moins résistant au lit qu’à 1000 degrés). Fendard et malin.

vlcsnap-2015-02-21-09h16m39s108