the_reef_2010_pic03

Un bon film de requin pour Noël ? revoyez Jaws... Parce que côté The Reef, c'est désolation à tous les postes. Trucki semble être le Edward Wood du XXIème siècle : d'un côté, il a réussi à chopper deux ou trois pâles images de requins malades vus de loin, certainement captées au grand aquarium du Cap d'Agde ; de l'autre il filme une bande de potes qui lui doivent sûrement du fric en tenue de plongée, au bord d'une piscine où ils ont pied et devant un écran de cinéma mal repassé où seront projetées des images floues d'océan. Il réunit habilement les deux dans un montage à la tronçonneuse rouillée, et il obtient un film annoncé comme anxyogène, où un groupe de jeunes gens, donc, se fait bouffer par un requin vorace. Le deuxième mot qui vient à l'esprit (le premier étant : nevermore) est : minable. On ricane d'abord devant les tentatives de dopage du scénario : les personnages sont sensés gagner en densité et en projection du spectateur par l'ajout de détails de coucheries, de jalousies et autres passés sentimentaux ; mais à l'heure du démembrage par le squale, les CV voleront en éclat, et on se rendra vite compte que ces scènes sentimentales n'ont servi qu'à transfomer un mauvais court-métrage en infâme long. Les acteurs, pourtant pas si mauvais (c'était mon compliment envers le film), n'ont rien à jouer pour autant, sauf la panique, l'apnée et la douleur d'avoir perdu un pied. Le ricanement se transforme vite en sidération devant la naïveté complète du réalisateur, convaincu d'être le maître de nos peurs les plus effroyables. On bâille comme un requin devant la disparition progressive de la distribution, se foutant comme de notre premier tuba de qui va y passer et qui survivre pour envisager un Reef II. Tout ce qu'on voit, ce sont des gusses fimés dans un bain à bulle et qui jouent la peur, et de vagues plans sur des ombres ressemblant vaguement à des requins (ça pourrait être des carpes, aussi bien) en parallèle. La sidération se transforme en désolation pure. J'ai presque envie de balancer le nom du type qui m'a prêté ce film en me disant "tu vas voir, c'est un super film de requin".

Reef_snap1