vlcsnap-2014-11-16-22h25m46s184

vlcsnap-2014-11-16-22h26m03s100

Un film noir (forcément c'est mon 3425ème) aux airs un peu de déjà vu : deux agents (l'un des douanes, l'autre du bureau luttant contre les narcotraficants) font équipe pour retrouver une cargaison de drogue. De fil en aiguille (il faudra passer par plusieurs chas avant d'en voir le bout), ils remonteront la piste jusqu'à un certain Yul Brynner (premier rôle et, à l'époque, encore des cheveux) qui dirige son monde d'une main de fer - entendez par là : quand il y a un doute sur la confiance qu'on peut avoir dans une personne, le mieux c'est encore de la supprimer. Des meurtres à toutes les sauces (défenestration, strangulation, coups de feu...), des filatures en veux-tu en voilà et des policiers qui s'accrochent et prennent tous les risques pour mettre la main sur cet homme dangereux.

vlcsnap-2014-11-16-22h26m34s138

C'est pas mal fait, remarquez (même si Laslo Benedek n'a pas une grande réputation et que ma version est passée au préalable dans un presse-purée - mais quand on aime les rayures, on ne les compte pas) : certaines scènes rendent bien compte de la tension qui règne (on sent ainsi parfaitement la détresse de cette pauvre K.T. Stevens (as Toni Cardell) lorsqu'elle prend rendez-vous avec la police pour dénoncer les exactions de Yul (un petit travelling arrière, en contre plongée, qui fait son petit effet dans les rues de New York) ; les interrogatoires menés par les flics ou par les traficants sont également assez musclés), la ville (N.Y. and not S.F. for once) et son port sont bien exploités en toile de fond, les seconds rôles (sans parler de Yul, royal, avec son accent et son regard qui font frémir - la scène dans le miroir où ils se démultiplie : un triple yul, gasp) sont terriblement inquiétants avec leur tronche pleine d'ire (premier (petit) rôle également pour Neville Brand et sa sale trogne), et le cheminement précis de l'enquête - plein de rebondissements et de pistes minces comme ça mais qu'il faut suivre au cas où - est clairement exposé (là un témoin à suivre, là un casier à surveiller, là un type à interroger, là un taff à effectuer undercover...). Rien de magistral, certes, mais quelques coups de poings et incidents imprévus - flic est un taff réellement dangereux, mes amis - rendent la chose agréablement visible. Et puis Yul, pour sa grande première en bel enfoiré, est brillant.

vlcsnap-2014-11-16-22h27m33s219

vlcsnap-2014-11-16-22h28m26s251

vlcsnap-2014-11-19-12h06m15s38

vlcsnap-2014-11-19-12h04m41s110

vlcsnap-2014-11-19-12h05m11s156

Noir c'est noir,