vlcsnap-2013-10-18-18h52m01s199

Voilà un film de guerre comme on en fait plus (des films et des guerres, both). Gregory Peck, "at the top of his" forme, est cet homme de fer dans un gant de fer qui ferait passer Margaret Thatcher pour Winnie l'Ourson. L'un de ses potes, Davenport (Gary Merrill), mène ce bataillon d'aviation américaine, le 918, avec une véritable empathie et le sens de la compassion pour ses hommes. Rompus aux missions de l'impossible, ces derniers puisent la force de leur sacrifice dans le leadership de leur chef. Seulement voilà, depuis quelque temps, un "concours de circonstances" fait que ses missions sont moins performantes et que les pertes s'accumulent. Le Général Frank Savage (Peck), le supérieur de Davenport, est alors nommé pour reprendre les choses en main. Seulement exit la manière douce, les rapports à la coule, l'amitié et toute forme... d'humanisme - Savage n'est pas du genre à chercher une quelconque popularité ni à brosser ses hommes dans le sens du poil ; ce qu'il veut : des résultats ; à quel prix ? : au prix d'un "effort maximum". "Oubliez vos projets d'avenir, tenez-vous déjà pour mort" dit-il en substance... De quoi galvaniser ses troupes, clair... Il leur donne à tous l'occasion d'être muté, et tous... demande leur mutation - po complétement cons non plus. Savage/Peck tente de gagner du temps - dix ptits jours - avant de faire aboutir leur demande, juste ce qu'il faut, pense-t-il, pour obtenir les premiers résultats (atteindre les objectifs et limiter au maximum les pertes), juste ce qu'il faut, croit-il pour responsabiliser "à mort" ces petits jeunes qui doivent mûrir plus rapidement qu'une courge. Peut-il remporter un tel challenge ? Et si oui, à quel prix ?...

vlcsnap-2013-10-18-18h52m23s143

Peck entouré d'excellents seconds couteaux - Paul Stewart et sa tête de hyène, Harvey Stovall ainsi qu'une poignée de ptits jeunes qui n'en veulent (Hugh Marlowe, Dean Jagger, John Kellogg, Robert Arthur...) - tient le film sur les épaules et livre une prestation tout en froideur (du moins dans un premier temps) et en charisme. Un rôle à Oscar, dirais-je, qui n'a pas pu lui échapper - ah ben si, niqué par Broderick Crawford dans All the King's Men dis donc... Le type n'a pas le droit à l'erreur et ne doit jamais tomber dans les mêmes pièges, dans les mêmes faiblesses que son prédécesseur : s'attacher à ses hommes, être humain... La "réussite finale" est, à ses yeux, à ce prix. Les premiers résultats tombent, les hommes commencent à y croire, le schéma semble se dérouler à la perfection... Jusqu'à ce que Peck commence à avoir certaines "affinités" avec ses hommes : notre homme résiste mais à force de tout garder à l'intérieur, de faire bouillir la vapeur émotionnelle sans jamais pouvoir faire montre de faiblesse, la cocotte-minute peut finir par exploser... Peck n'est pas plus à l'abri qu'un autre de se brûler les ailes. 

vlcsnap-2013-10-18-18h52m47s161

Film d'hommes d'entre eux, film sur un leader sans concession à la parfaite cuirasse : seulement si celle-ci peut apparemment encaisser tous les coups de l'extérieur, il n'en demeure pas moins qu'un ptit coeur bat à l'intérieur. So tough, Peck, so...matise - j'ose. Droit comme un i, solide sur ses appuis, la face tendue comme un parapluie, Peck est impérial face à ses hommes ; loin d'être tout de même tout à fait bouché, il sait entendre les conseils - de certains hommes triés sur le volet - et sait s'entourer des meilleurs. Le plus dur, finalement, lorsqu'on vole loin au-dessus des siens et qu'on parvient à tirer de chaque individu le meilleur de lui-mêmes, c'est sans doute d'être capable de descendre un jour de son piédestal, de revenir parmi les êtres humains... Dans le dernier quart d'heure, Peck est absolument éblouissant en statue de pierre pleinement concentré sur les visées de la mission, en s'oubliant physiquement pour être en pensée avec ses hommes... Une sorte de demi-dieu en quelque sorte dont le destin nous est royalement conté par le gars King. Film de guerre... (des nerfs d'un homme)... qui fait date.  

vlcsnap-2013-10-18-18h51m08s154