vlcsnap-2013-06-09-10h42m54s134

Glenn Ford, Zachary Scott et l’éternelle Gene Tierney, difficile de comprendre comment ce petit western noir et romantique avait pu m’échapper jusque-là. Mais je l’ai (r)attrapé. On est dès le départ dans le feu de l’action : six hommes sont parvenus à se faire la belle d’une prison et ont réussi jusqu’alors à ne pas se faire reprendre par la meute de policiers montés partie à leurs trousses. Nos six (joli graphisme que ces petits points noirs sur fond gris-blanc) et bientôt plus que cinq hommes (le plus vieux gèle sur place) n’ont pas la partie facile : ils ont entrepris l’escalade d’une montagne prise dans la tempête… La descente s’annonce tout aussi rugueuse et dangereuse que la montée mais les voilà enfin parvenus dans un petit village où les hommes sont curieusement absents. Ne seraient-ils en ces lieux point par hasard ?

vlcsnap-2013-06-09-10h43m17s113

On va peu à peu comprendre qui est à la recherche de quoi : Glenn Ford est venu là pour retrouver un homme qui l’aurait dénoncé au tribunal ; il se pourrait bien d’ailleurs que cet homme soit le vrai coupable du meurtre et du vol d’argent qu’on lui reproche… Zachary quant à lui suit à la trace ce bon Glenn, persuadé de pouvoir glaner du pognon au passage… Plusieurs petites pincées de romance viennent épicer la chose : Glenn n’a d’yeux que pour Gene qui doit justement se marier avec l’homme qu’il recherche - rah, le destin… Zachary tente de faire les yeux doux à une vieille fille du coin pour pouvoir faire main basse sur des armes cachées… Le ptit jeune des cinq semble, enfin, attiré par la ptite jeune du village qui n’est pas indifférente à son teint de poupon… Cela sent forcément la poudre, les hommes du village ne devant sûrement pas tarder à rentrer de leur expédition dans la ville voisine…

vlcsnap-2013-06-09-10h44m06s76

Des personnages bien dessinés (Glenn en quête de rachat, voulant se laver des accusations de meurtre portées contre lui… en tuant un homme ; Gene Tierney, qui, une fois n’est pas coutume, a un personnage intéressant à jouer : doit-elle rester fidèle à celui qui l’a pris sous son aile ou laisser son sixième sens agir et tomber dans les bras du viril Glenn ? ; Zachary Scott en pervers intéressé ; le bras droit de Scott, Jack Lambert, une vraie « gueule » dans le genre, en bourrin pervers ; le petit jeunot en pervers sous-jacent…) et quelques jolies petites trouvailles dans la façon de capter subrepticement un geste (la vieilles fille qui voit d’un œil méfiant ces hommes débarquer mais qui ne peut s’empêcher de remettre en place son chignon en les évoquant) ou dans la façon d’enchainer deux séquences (le feu d’une cheminée  qui vient « s’imprimer » sur le corps de deux individus qui s’embrassent : l’enfer de la tentation n’est pas loin… Le retour de bâton suivra…). Des détails, certes, mais dans une série B qui tient bien son rang tout du long : ambiance forcément tendue entre ce groupe d’hommes et de femmes puis au sein même de ce gang d’hommes ; on se guette, on s’observe pour exploiter le moindre petit relâchement (mâle), la moindre petite faiblesse (féminine).

vlcsnap-2013-06-09-10h44m39s170

vlcsnap-2013-06-09-10h45m07s169

Toute la première heure se passe en « huis clos » dans ce petit village « confortable » ; dès lors que nos ex-prisonniers tenteront de sortir de ce « cocon », ils se mettront en danger et l’arrivée d’autres mâles (les hommes du village) rendra forcément la situation vite explosive - belle pétarade en perspective pour venir clore en beauté ce western au noir de bonne tenue. Glenn pourra-t-il trouver au fond des yeux de Gene une seconde chance ? Vous êtes prêt à parier ?

vlcsnap-2013-06-09-10h46m37s65

vlcsnap-2013-06-09-10h45m46s81