vlcsnap-2012-11-09-19h06m23s66

vlcsnap-2012-11-09-19h08m56s66

Une série B qui bénéficie d’un bien joli casting : coté rough men, Robert Taylor en flic ayant de sérieuses accointances avec la mafia et George Raft toujours aussi crédible en mafieux qui joue les durs ; côté beautiful girls Janet Leigh (sa robe moulante blanche, un must…) en amante tentant d’oublier son passé et Anne Francis en blonde alcoolique un peu courge mais gentille. Niveau scénar, pour la faire courte : le petit frère de Robert, également flic, est témoin numéro un dans un meurtre et donc dans l’identification du tueur. Raft, pour qui le tueur bosse, fait comprendre au Robert que son petit frère ferait mieux de revenir sur son témoignage s’il ne veut pas avoir de sérieux problèmes… Le Robert tente d’arrondir les angles mais le petit frère se révèle plus intègre que son aîné. Robert, un pied dans la mafia et un autre chez les flics, tente de jongler, de gagner du temps mais en pure perte : le brother pur est assassiné… Le temps est venu pour notre héros flic ripoux de s’engager, un peu tardivement, sur la voie de la rédemption…

vlcsnap-2012-11-09-19h07m37s47

vlcsnap-2012-11-09-19h08m06s68

vlcsnap-2012-11-09-19h04m38s34

vlcsnap-2012-11-09-19h04m46s131

Dommage que les rôles féminins ne restent souvent que des faire-valoir (la trouble relation entre Janet et Robert qui restera en suspens, la chtite Anne Francis, sacrifiée par ce salaud de George, qui touche le fond avant que l’on ne l’oublie…), l’intrigue décidant dans sa dernière ligne droite de s’intéresser uniquement à cette croisade du rachat menée par Robert. Ce dernier est malheureusement un peu monolithique sauf quand il s’agit de tenter un baiser fougueux ou de passer à l’action : deux bonnes bastons et une belle fusillade finale à son compte ; c’est un peu maigre mais il faudra s’en contenter à la vision de ce petit polar qui peine à décoller. Reste, disais-je, les apparitions de la Janet toujours aussi cinégénique (Hitch se trompait rarement sur son casting féminin…) en chanteuse de charme (ahhh cette robe…) ou sérieuse comme un pape et un poil colère dans sa moulante tenue noire… C’est tout ce qui risque de me rester de ce noir un petit peu plan-plan ? Beh c’est déjà pas si mal.   

vlcsnap-2012-11-09-19h06m54s121

vlcsnap-2012-11-09-19h09m55s133

Noir c'est noir, c'est