vlcsnap-2012-08-17-20h03m08s146

vlcsnap-2012-08-17-20h06m33s183

Direction Hawai, ses colliers de fleurs et son ambiance moite qui permet à n’importe quelle balle de rentrer dans le front comme dans du beurre. Vahinés et musique d’ambiance en boucle pour une série B qui n’a pas à rougir malgré le soleil qui tape. L’histoire d’un homme, Chet, qui après un passé plutôt trouble, a réussi à repartir à zéro : il a juste fallu que notre gars passe pour dead in action à Pearl Harbour l’affaire dans le sac… Enfin po tout à fait ; c’était sans compter un saloupiot de maître-chanteur et son ex-femme qui retrouve par hasard sa piste (Evelyn Keyes is Donna Williams et apporte un surplus de soleil)… Deux individus qui à tout prendre seraient parfaitement gérables pour le Chet. En  fait, ce qui va vraiment mettre en boule notre homme, ce sera lorsqu’un enfoiré d’associé par trop cupide aura le toupet, après une série de baffes un peu trop appuyée, de tuer sa petite amie (la brunette et bouillante Nancy Gates). La vengeance est un plat qui se mange froid avec des rondelles d’ananas et notre gars Chet est prêt à tout pour retrouver la trace de ce sale individu. De toute façon pour lui, sa seconde vie s’est arrêtée avec ce meurtre…

vlcsnap-2012-08-17-20h04m29s215

vlcsnap-2012-08-17-20h03m55s113

Quelques personnages relativement bien campés (nos deux têtes d’affiche, un asiatique véreux, une brunette vérolée (Marie Windsor, forcément vénéneuse), un indic torve (Peter Lorre ne devait pas être libre, c’est donc un certain Leonard Strong qui tente de l’imiter tant bien mal avec sa ptite voix fluette et son air penaud…), quelques séquences qui sentent la poudre (le premier meurtre : fait plus trop le malin, le gars, dans sa chaise en osier piquée à Emmanuelle, avec un trou dans la tête) voire le soufre (la pauvre Evelyn, droguée, à deux doigts de se faire violer par un gros dégueulasse alcoolo… osé, si, si) et un « décor » (le quartier mal famé de Honolulu qui donne son nom au film) qui permet de donner une petite touche glauque au film, mais également une jolie petite chasse à l’homme avec tous ses escaliers et ses sombres recoins… Hawai, ses plages et ses vagues, qui sert finalement d’écrin à un film plutôt noir dans l’âme : tu peux tenter de refaire ta vie, disparaître dans un endroit paradisiaque, oui, être heureux même (plein succès en amour, en affaire comme dirait l’autre)… mais enfin po longtemps… Une très honnête série B signée Auer – aucun lien de parenté, nan.

vlcsnap-2012-08-17-20h05m43s183

vlcsnap-2012-08-17-20h08m14s149