premiere_passion_large

Philippe Baron nous fait revivre la véritable épopée que constitua le tournage en 1912 de From the Manger to the Cross de Sidney Olcott. C'est l'un des aspects fascinants de ce film de voir cette véritable troupe d'artistes se lancer dans une telle aventure, surtout à cette époque, et partir sur les lieux-mêmes de la vie du gars Jésus. Baron contacte notamment les photographes (de père en fils) de Jérusalem (et là je sens mon Bas*ien jouir intérieurement) pour tenter de retrouver les divers lieux du tournage et narre avec une évidente passion les différentes mésaventures rencontrées par cette Unknown-1équipe très réduite lors de ce tournage résolument épique. Autre intérêt de ce doc auquel l'ami B. a dû être sensible, c'est l'influence indéniable d'un peintre français, James Tissot (qui a, à la fin du XIXème siècle, illustré La Bible), sur l'esthétique et les cadres du film ; de nombreux tableaux et plans du film sont montrés en parallèle et l'on sent ô combien l'Olcott a potassé en amont son Tissot... Baron évoque également la personnalité de l'acteur principal, Robert Henderson-Bland, qui n'a apparemment guère pu s'empêcher de s'identifier à son rôle à tel point qu'il participa ensuite à la Première Guerre mondiale avec une véritable auréole - j'exagère à peine... L'oeuvre d'Olcott est également malicieusement comparé à une sorte de "pélerinage cinématographique" qui s'adressait en premier lieu aux Américains ne pouvant effectuer le voyage. Enfin, ultime aspect débattu dans ce doc - le Philippe est complet -, le rôle de certains critiques à l'époque par rapport aux responsables des salles où le film était montré : il est longuement question de la façon dont il faudrait présenter ce film de cinéma (considéré à l'époque uniquement sous l'angle d'un "art" (et encore...) populaire) aux spectateurs (pas le droit de rire pendant la projection, se présenter trente minutes avant le début de la séance...) comme si l'on devait presque à cette œuvre précoce d'Olcott le fait de pouvoir aujourd'hui regarder un film en salle dans un silence... (quasi) religieux... C'était votre rendez-vous un film / un doc (un doc visible gratuitement et légalement (!) - et ce jusqu'au 13 décembre 2011 seulement - ) sur Shangols, sponsorisé une fois n'est po coutume par The Bastien's Company.

arton32061