1896melies01_02
Partie de Cartes
Trois types se fendent la pipe en jouant aux cartes, en buvant des canons et en lisant le journal.
Une Nuit terrible
Un cloporte géant monte sur le lit d'un gars qui est ensuite apparemment victime de puces.
Escamotage d'une dame chez Robert-Houdin
Une grosse dame se transforme en squelette. Méga coupure assez grossière, on teste encore le matos...
Le Cauchemar
Un type rêve la nuit d'une dame puis d'un chanteur pénible et de l'ami Pierrot - il se réveille en sueur. Le décor en "toile de fond" est trop petit, c'est ridicule, va falloir investir.

1897
Le Château hanté (colorisé)
Des personnages (un soldat, un squelette...) apparaissent et disparaissent, ce sera le jeu préféré du gars Méliès.
La Prise de Tournavos
Des tireurs assaillis se réfugient derrière une porte. Les assaillants bousillent la porte en carton pâte avec un excès de dynamite, c'est dommage, on sent que Méliès vient justement d'investir vraiment dans des décors.
Entre Calais et Douvres
Le pont d'un bateau qui tangue méchamment et tout le monde de se casser la gueule - deux morts.
L'Auberge ensorcelé
Ca doit être en Italie parce que tout disparaît : la valise, les chaises, le lit,... Même les fringues, attachées par des fils gros comme mon poing, se barrent. Notre client s'enfuit, dépité.
Après le Bal
Strip-tease d'une grosse dame très fessue - heureusement elle reste dos à la caméra à la fin. La servante lui donne sa douche en lui versant une eau noire mais bousille complètement la séquence en regardant deux fois la caméra avec un sourire niais avant de sortir du cadre. C'est pas non plus le plan du siècle, faut dire, artistiquement parlant...

1898
Visite sous-marine du "Maine"
Des scaphandriers vont chercher un gars dans un bateau échoué au fond de l'eau. En surimpression les poissons rouges de l'aquarium de la voisine. C'est un peu ridicule et on comprend qu'ils soient un peu perdus...
Panorama pris d'un Train en marche
Exploit extraordinaire, la caméra est sur le toit d'un train qui file à 12 km/h au milieu d'usines. C'est pas impressionnant du tout, mais alors vraiment pas. Le caméraman a dû sûrement se manger un pont au passage.
Le Magicien
On sent que Méliès bosse ses enchaînements : un magicien saute dans une boîte fermée sur une table. Un enfant en Pierrot ouvre la porte de la boîte, saute de la table et paf, c'est maintenant un adulte. Le trucage est quasi invisible si on ferme un oeil. Le rythme commence à venir. 
Illusions fantasmagoriques
On met une colombe dans une boite avec des fringues et poum on obtient un petit Pierrot; un petit coup de hache sur sa tronche et hop on en a deux. Après il y a bien encore une demi-douzaine de disparitions.
Guillaume Tell et le Clown
Un clown construit un mannequin qui prend vie et qui se révolte. Ce dernier massacre le clown - en fait, le polochon d'un lit de grand-mère déguisé -, dans un excès de violence terrible. On retrouvera à l'avenir ce coup du polochon qui vole dans tous les sens
La Lune à un mètre
On attaque la grosse production avec cette immense face de lune avec des yeux mécaniques qui bouffe et recrache tout ce qui passe. Un soupçon de poésie avec cette Colombine qui lambine sur un croissant de lune avant d'en descendre. Les décors sont joliment soignés, les studios ont dû s'agrandir.
Un Homme de têtes
melies01_18Un homme (Méliès comme souvent mais on va po le citer à chaque fois non plus) duplique trois fois sa tête qu'il pose sur des tables. Il en perd la sienne qui se trouve en fait sous un sac poubelle noir que l'on voit même si on fait pas gaffe. Non franchement ensuite, dans la coordination, les trucages sont vraiment au cordeau.
La Tentation de Saint Antoine
90 ans avant Martin Scorsese, Méliès signe un film ultra choquant. Notre pauvre Saint Antoine se retrouve entouré d'une puis deux puis trois femmes - il panique salement. Il y en a même une qui prend la place du Christ sur la croix. Un truc ultra provocateur, ah si.

1899
L'illusionniste fin de siècle

Un magicien qui ne cesse de faire apparaître et disparaître une femme. Les coupures sont beaucoup plus clean et les enchaînements quand l'homme saute de la table et ratterrit en femme ou vice-versa sont vraiment nickel.
Le Diable au Couvent
1207506038_3Coquin de Méliès avec ce diable qui terrorise des bonnes soeurs, fait apparaître des gargouilles et des diablotins. Une grosse face de diable qui rappelle la grosse face de lune prend possession du cadre. Notre diable se fera terrasser par un Saint Michel sans pitié.
La Danse du Feu (colorisé)
Une femme avec un grand habit tout blanc effectue de jolis mouvements et donne l'impression de se transformer en papillon. Poétiquement correct.
Le Portrait mystérieux
melies01_09Un peintre se fait apparaître lui même dans un cadre de tableau. Ils entament une discussion mais malheureusement notre peintre sort un peu du cadre... de la caméra.
L'Affaire Dreyfus (La Dictée du Bordereau, L'Ile du Diable, Mise aux fers de Dreyfus, Suicide du Colonel Henry, Débarquement à Quiberon, Entretien de Dreyfus et de sa femme à Rennes, Attentat contre Maître Labori, Bagarre entre Journalistes, Le Conseil de Guerre)
Un suicide assez gore du colonel, des effets spéciaux réussis - le tonnerre, la pluie qui sont en surimpression - pour l'arrivée à Quiberon qui bénéficie d'un superbe décor, et une bagarre entre journalistes où on sent que les figurants s'en donnent à coeur joie car la plupart quitte le cadre en passant devant la caméra hilares. Pendant le conseil de guerre, on discute ferme et on peut dire que c'est le gros point faible du muet sans intertitres...
Cendrillon (colorisé)
Une fée qui transforme des souris en carton pâte en laquais, une citrouille en carrosse et une moche Cendrillon en moche princesse - en plus, la gourde, elle regarde la caméra, en riant bêtement, en partant sur le fameux carrosse. Le fameux bal, tout se retransforme à minuit et notre Cendrillon qui cauchemarde en pensant à de multiples horloges. Mais elle retrouvera chaussure à son pied et tout s'achève avec un petit ballet en tutu un peu chaotique.
Le Chevalier mystère
melies01_04Le dessin d'une tête qui se transforme en véritable tête: et je la pose sur une carafe, puis sur la pointe d'une épée puis sur un trépied. Le chevalier jongle avec cette tête comme moi avec une orange mais la rapidité des trucages est vraiment honnête.
    
1900
Tom Whisky ou l'illusionniste toqué

L'image est vraiment pourrie si je peux me permettre une remarque. Avec trois femmes, on peut en faire une grosse et vice versa. Ok.
La Vengeance du Gate-Sauce
Un cuistot et un serveur qui se bastonnent grave - on s'arrache la tête avec un sourire et on fracasse l'adversaire en plumes d'oie.
Infortune d'un Explorateur
Un type rentre dans un sarcophage... Super. Bon ce n'est qu'un fragment de 18 secondes... sur une minute. à l'origine. Pointu.
L'Homme Orchestre
Oeuvre assez célèbre avec ces sept chaises sur lesquelles vont prendre position sept Méliès musiciens. Belle coordination, une nouvelle fois.
Jeanne d'Arc
1207506038_5La mauvaise nouvelle c'est que Méliès avait apparemment guère plus de figurants que Rivette - deux douzaines on va dire. Lors du défilé des troupes de la Jeanne, on les revoit passer dix fois après avoir fait le tour du décor. Une troupe qui se bat pourtant comme un chef : lorsque Jeanne d'Arc est enlevée dans le château de Compiègne, les hommes partent à l'assaut des murailles. On leur balance dans la tronche de la farine mais ils tiennent bon. Jeanne d'Arc est brûlée avec de la poudre Tang à l'orange et elle a pas volé sa place au Paradis.
Le Rêve du Radjah ou la forêt enchantée
Le Radjah est entouré, en pleine forêt, de jeunes femmes court vêtues qui ne sont pas super bien gaulées quand même. Après un micmac, il risque de se faire couper la tête et se réveille en sa battant avec son polochon. Méliès devait décidément avoir des nuits très agitées.
Le Sorcier, le Prince et le bon Génie
Un prince demande à un sorcier de lui faire apparaître, comme ça, là, une femme. Il s'exécute mais la femme disparaît. Le Prince est dans une colère noire mais ne tarde point à être entouré de femmes masquées avec, à leur tête, un bon Génie. Celle-ci lui donne une femme à marier et enferme le sorcier dans une cage. Puni.
Le Livre magique
Les personnages de la Comedia del Arte (enfin, il me semble) prennent vie en sortant d'un livre avant d'y retourner. L'un résiste un poil.
Spiritisme abracadabrant
melies01_21Chaque fois qu'un homme jette son chapeau ou sa veste, ces derniers reviennent sur lui. Il finit super excité et faut avouer que cela doit être énervant.
L'Illusionniste double et la Tête vivante
Un magicien qui se duplique et joue avec une tête sur une table. Bon sens du timing à nouveau.
Rêve de Noël
C'est pas très clair, je dois avouer. Des anges mettent des cadeaux dans les cheminées, - superbe décor enneigé - un vieux mendiant est invité au repas de Noël et deux gamins reçoivent leur jouet. La danse finale est un vrai désordre.
Nouvelles Luttes extravagantes
On se démembre, on s'aplatit comme une crêpe, une violence insoutenable.
Le Repas fantastique
Des chaussures qu'on extrait de la soupe, une table plutôt pénible qui ne cesse de changer de place, un fantôme, tiens, et le maître de maison qui explose sur de la dynamite avant de se faire trimballer aux quatre coins de l'écran comme un pantin. Un vrai sens du rythme - il me semble que je ne l'ai pas faite encore cette remarque.
Déshabillage impossible
melies01_03Méliès est définitivement obsédé par les têtes et par les vêtements. Plus ce type enlève ses fringues plus on lui en colle sur le dos. Il remplit littéralement la pièce d'habits avant de finir en rage.
Le Tonneau des Danaïdes
Dedans, on peut faire disparaître des femmes. C'est pratique, contre les importunes.
Le Savant et le Chimpanzé
Un décor sur deux étages avec un chimpanzé même pas vrai qui déglingue tout et fait même un trou dans le plafond.
Le Réveil d'un Monsieur pressé
Dès que le type enfile sa veste, elle se transforme en pantalon et vice versa. Pareil avec les bottes et son chapeau. Le type se recouche écoeuré, j'aurais fait pareil.

1901
La Maison tranquille

Même décor qu'avec le chimpanzé. Trois gars font un trou dans le plafond et vole le poulet des voisins du dessous. Après il y a une baston avec un flic et pas mal de farine puis nos types font les fous...
La Chrysalide et le Papillon
Une chenille toute moche mais très mobile rentre dans la chrysalide. En ressort une femme papillon dont tombe amoureux notre homme présent sur les lieux. Il la gave, elle le transforme en chenille.
Dislocation Mystérieuse
Superbement fait et très rigolo, l'histoire de ce clown dont tous les membres se détachent un à un avant de partir carrément en vrac. Les trucages sont en plus très fluides.
L'Antre des Esprits
Une femme qui se transforme en squelette, l'apparition de cinq danseuses et des chaises et des tables qui volent. Du classique.
Chez la Sorcière
Encore un type qui cherche une femme. La sorcière lui en fait apparaître une puis carrément cinq. Notre homme fait son choix mais elle se transforme en sorcière. Notre type est vénère et pour sa peine la sorcière le transforme en cheval; voilà, bien fait.
Exelsior!
Quasiment surréaliste cet homme dont la bouche produit des jets d'eaux et ce homard géant qui se transforme en femme.
Barbe-Bleue
melies01_23Après un défilé en cuisine des nombreuses victuailles en carton pâte pour ce qui doit être le 8ème mariage de Barbe-Bleue, une jeune femme se retrouve dans une tour où sont pendues les sept femmes du gars. Images assez impressionnantes et on comprend qu'elle en rêve la nuit. Elle est à deux doigts d'y passer elle-même mais le Barbe-Bleue est finalement maîtrisé. Les sept femmes font un dernier tour de piste avant d'aller couler des jours paisibles au Paradis.
Le Chapeau à  Surprise
Tout un service de table dans un chapeau qui devient lui-même plus gros et dont on extrait les chaises et les invités. Pratique.
L'Homme à la Tête en Cahoutchouc
Un classique que cette tête de Méliès gonflée au soufflet qui va finir par méchamment exploser.
Le Diable géant ou le Miracle de la Madone
Même principe avec ce Diable qui devient géant et effraie la Madone.
Nain et Géant
Même idée avec un Géant Méliès qui arrose de pétales un Méliès nain. Joliment réalisé.