18894351_w434_h_q80Comment un gars qui n'était pas si mauvais au départ, hein, a pu en arriver à nous servir de telles bouses tièdasses - qui feraient presque pâlir de jalousie notre ami Lelouch...? C'est un truc que je m'explique po. C'est vrai que j'ai un petit côté kamikaze - l'excuse, cette fois, c'est... euh... ah oui je cherche des films récents français pour mes étudiants chinois... hum - mais franchement je ne pensais point finir dans un tel état de consternation. Le scénar est un tissu de clichés phénoménaux - du vieux prof qui fantasme sur la petite jeune au jeune malade du coeur qui trouve que la vie est belle (carpe diem, pouark, call Amélie P.) en passant par cette France qui se lève tôt, les gars de Rungis, de pauvres beaufs qui finissent dans des bras de top-model (ouais à Paris, tout est possible mon gars, un vrai melting pot social), la boulangère régionaliste sans oublier l'incontournable chauffeur de taxi râleur qui bosse, lui, pendant que les autres manifestent... Tout est à l'avenant, tout. Klapisch nous sert des tartines de champs/contre champs (parce que tu vois les gros plans sur les acteurs, ça les rends super touchants... mouais, ben quand je commence au bout d'un moment à faire attention au montage, c'est que je suis po dedans...), nous sert une visite touristique (Paris, titre humble) pathétique - Tour Eiffel, Tour Montparnasse, Montmartre, les Catacombes, Moulin Rouge, bien... ah pis on va finir sur Notre-Dame quand même, joyau de la culture française... Voilà typiquement le genre de film français qui me fout en colère, voire en rogne, le genre de bouillabaisse -les Français se plaignent mais ont un ptit coeur qui bat- qui va me faire zapper 99% de ces trucs estampillés "qualité française" A.O.C pour quelques mois... En plus, je suis sûr que le Klapisch est un bon bougre, c'est ça qui me foudroie... Je sais même pas ce que je peux sauver... Allez, disons Juliette Binoche qui s'accroche aux branches mais c'est franchement pour chercher la petite bête. Ami Gols, tu peux me conspuer pour cette entrée (ça commence par un K., il en manquait non?) et nous faire l'intégral de Garrel, je vais pas moufter.