yamada1

Voilà un dessin animés des studios Ghibli bien fendard qui met en scène une famille bien moyenne de Japonais : la chtite avec des yeux comme des prunes, son frère que l'adolescence commence à tourmenter, la mère, lm_neighbors2femme au foyer, un peu dilettante et nulle en cuisine, le père qui tente d'assumer son rôle de pater avec quelques difficultés et sa belle-mère de caractère. Construit sous forme de saynètes, on a droit à quelques morceaux de bravoure qui rythment la vie quotidienne. Ca part sur les chapeau de roue avec le père et la mère à l'aurore de leur ménage qui s'engagent dans un bobsleigh avant de se retrouver en pleine mer pour affronter les tempêtes quotidiennes de la vie courante. C'est gentiment vachard lorsqu'il s'agit d'évoquer les petites humiliations - le père qui s'amuse avec son fils avant que ce dernier décide de le laisser en plan, la grand-mère qui se lance dans des plats "gastronomiques" qui finissent en quenouille, les premiers émois amoureux du gamin qui se monte la tête, la famille soudée qui oublie la chtite au supermarché...- et d'une jolie poésie dans le trait des dessins. La grande idée est de ponctuer certaines séquences de haïkus de grands auteurs jap (Bashô en tête) ce qui ajoute une intelligente pointe d'ironie tout en préservant l'aspect traditionnel. Après le sublissime Tombeau des Lucioles et le délirant Pompoko, Takahata s'affirme comme une des grandes valeurs sûres de cet art nippon. Un petit plaisir qui ne fait point rougir d'être adulte.

yamada61