top_geek_pi

Intrigué par Requiem for a Dream, effaré par The Fountain, je m'étais un jour promis de me faire ce mystérieux Pi ; et ben c'est un tort, et la curiosité est un vilain défaut mon fils... Aussi ras les pâquerettes que sa dernière œuvre superfi-zen (cherchez pas, j'invente des mots), on a droit à un petit génie des chiffres qui ressemble à un Kassovitz en moins bon, super énervé par le nombre Pi... Pourchassé par des méchants qui ne sont intéressés que par la bourse et la thune et qui lui offrent une puce super-puissante, et un gars juif qui cherche une séquence magique dans la Thora (rien à voir avec mon chat, pour les intimes), notre type se tape régulièrement des crises de paranoïa aiguë (il aurait trop regardé le soleil petit, ce qui lui aurait donné la bosse des maths et cette maladie bizarre... ouais, moi non plus je fais pas le lien, mais je ferme les yeux, c'est de la fiction, hein?) Finalement il tombe sur une séquence de 216 lettres qui serait le nom de Dieu en hébreu (on voit pas trop le rapport là non plus avec la choucroute, sauf que c'est hyper-fort comme dirait Darroussin), le type se prend pour l'élu, pète un cable et est à deux doigts de se percer le crâne avec une perceuse. Bon an mal an, il s'en sort quand même et décide de regarder les feuilles qui tombent, c'est vrai c'est cool, surtout en automne, plus sympa qu'un écran d'ordi face auquel je suis... Bon en résumé c'est sur l'aliénation de notre monde moderne, la preuve c'est en noir et blanc, et pis aussi pour dire que les maths c'est nul à force... Mis à part un générique dynamique et une musique qui pétarade bien (il est fort en B.O. le Darren), pas grand chose à garder... j'hésite, pour conclure, entre "tant pi" et 3/14...

vlcsnap148666bn7