18370700Film de la Shaw Brother relativement soigné esthétiquement, mais qui rase un peu le sol: c'est donc  l'histoire de cette hirondelle que tout le monde appelle étrangement "monsieur" (bien mimi pourtant avec ses boucles d'oreille et ses cheveux longs d'un mètre... Ils ont de la pelure de mandarine dans les yeux ou quoi?), envoyée par son père, le gouverneur, pour sortir son frère des griffes de l'infâme "Tigre au visage de Jade" (genre d'Amanda Lear poudrée à la coke). Elle est aidée pour se faire d'un mendiant nommé Chat-Ivre (un peu la même démarche que le chaton que l'on a récupéré à l'article de la mort - pour l'anecdote seulement) qui cherche, lui, à combattre un abbé avec lequel il se dispute un bout de bambou. Il y a bien un vol sur les toits -c'est ça l'inspiration de Tigre et Dragon...? -, moult combats - à l'auberge, au temple, au bord de la rivière pas très loin de chez ma grand-mère - dans lequel l'hirondelle excelle avec ses deux courts poignards à bloquer ses adversaires en faisant scchhhhhh, des décors avec les couleurs de l'arc-en-ciel comme dans un clip d'Abba... mais je ne peux que constater mon manque de passion dans ce récit que je n'ai pu m'empêcher de regarder d'un oeil torve. Il y a certes des lancées de piécettes en l'air, des petites piques qui sortent des éventails pour te faire super mal dans l'oeil ou dans le haut du front mais rien fondamentalement de vraiment passionnant. Ou alors c'est qu'il fait toujours trop chaud...