139_ph5Oui, ben pas grand-chose à dire de ce tout petit film qui se regarde sans déplaisir, mais sans passion non plus. Buscemi est sympa comme tout, il filme le quotidien d'une prison, et on a droit à plein de choses pas cools vues dans tous les autres films sur la prison : tabassages, traffics, viols, mitards, camaraderie, racisme, dangers, mauvaise bouffe, corruption, innocence baffouée... Que du terrain connu, d'autant que le brave Steve n'arrive jamais à raconter autre chose que ça, malgré ses efforts désespérés et louables de troubler les rapports entre un vieux de la vieille (Dafoe) et un jeunot (Furlong). Raté : rien n'est réellement ambigu là-dedans, et on se laisse phagocyter par le canapé en se demandant vaguement si ces deux-là vont réussir leur tentative d'évasion, et si on a payé la facture d'EDF (oui, c'est bon, je l'ai payée). C'est mollasson mais pas nul, c'est médiocre mais mignon. L'apparition du chanteur Antony est la seule chose vraiment marquante de ce film ni fait ni à faire. Mais bon, ça va, c'est un petit budget, ça a pas dû coûter trop cher au contribuable. Et ça ne dérangera absolument personne. Je l'ai déjà oublié.