O_HOMEN_DO_ANO_2A la suite d'un pari stupide, Màiqel se fait teindre en blond. Si la coiffeuse vaut la teinture, il va aussi se faire traiter de PD par le bad guy du quartier, et quand il aura flingué celui-ci, il sera entrainé malgré lui dans une spirale sans fond. Au début tout va bien, tout le quartier le félicite et même la police vient lui donner une bourrade franche. Seulement rapidement, on va lui demander de tuer un violeur et de fil en aiguille, il va finir par flinguer un peu tout ce qui bouge. Même sa femme qui vient d'accoucher sera sa victime, car le jour où elle lui prendra la tête, il va éclater la sienne contre le mur. Bref, faut pas gonfler Màiqel et s'il est élu l'homme de l'année pour saO_HOMEN_DO_ANO_1 compagnie de sécurité dans le quartier, la découverte du corps de sa femme chez l'un de ses potes dealer va lui causer de gros soucis - il décidera de flinguer tous les parrains qui lui conseillent de se rendre, histoire de faire le ménage. Petite plongée dans la violence urbaine brésilienne dans ce film sans grande âme - à part se taper des gonzesses et flinguer de sang froid, le Màiqel il a quand même pas grand chose à nous apprendre. Définitivement, ça donne pas envie de se teindre en blond.