200px_Solo_con_tu_pareja__screenshot__1_Avant l'excellent Y tu mama tambien, Cuaron avait réalisé cette comédie de moeurs... Et ben c'est po terrible. Déjà le héros, un dragueur invétéré et invertébré (il ressemble à Naguy, forcément c'est pas de bol) décide de rentrer dans le droit chemin pour les beaux yeux de sa voisine (Claudia Ramirez, une bombe atomique, plus mexicaine que nord-coréenne). Celui-ci apprenant qu'il a le Sida (UNE BLAGUE d'une infirmière jalouse, de plus de mauvais goût, à part Les Bronzés 3 je vois pas) et celle-ci surprenant son amant avec une autre, ils décident de se suicider -du romantisme à deux pesos. Lui veut passer sa tête dans le micro-onde (on reste à un très haut niveau) mais finalement ils choisissent de sauter d'une tour - une fois en haut, ils feront l'amour -le 7ème ciel, ah ouais - et c'est dommage qu'il n'y ait pas King-Kong - juste pour la poilade... C'est pas forcément complétement nul, mais on a l'impression que Cuaron veut faire son Almodovar et ça tombe souvent à plat... Rien de la sensualité d'Y tu mama, des acteurs de téléfilms (oui les gonzesses ont une jolie plastique c'est ce qui a dû me sauver de la sieste), un humour potache. Déçu, le gars.