C'est toujours sain et intéressant de se taper ces documentaires totalement subjectifs sur la18378079 mondialisation. Super Size Me a le mérite d'exister et de nous apprendre deux ou trois trucs sur la bouffe aux Etats-Unis qui font froid dans le dos. En gros, le sujet, c'est : un type décide de bouffer chez MacDo pendant un mois, et s'astreint à un régime uniquement basé là-dessus. Au fur et à mesure du film, on découvre ses transformations physiques et mentales au contact des hamburgers à la con et des frites sans patate. Ca se passe pas très bien, puisque le gars frôle l'infarctus, prend 12 kilos, devient impuissant et dépressif, et vomit allègrement ses 2 litres de Coca quotidiens. Cette partie-là du film est totalement ratée, laborieuse, inutile et trop partisane pour qu'on accroche. Ben oui, il savait dès le départ que bouffer que du MacDo, c'était pas bon, inutile de se torturer comme ça. Du coup, on a plus l'impression d'assister à une "expérience" débile à la Jackass (l'horreur) qu'à une véritable démonstration à la Michael Moore (modèle évident du truc).

18379162Le plus intéressant, ce sont les enquêtes sur la nutrition, les chiffres, les détails qui émaillent le film. On y apprend que les enfants américains mangent des Twix et des chips à la cantine de l'école, que les salades de MacDo contiennent autant de sucre qu'une boîte de Brownies, que la plus grande taille de Coca en France correspond à la plus petite aux States, et que les gosses reconnaissent aisément le portrait du clown MacDo et pas celui du Christ (c'est peut-être pas un mal, on est d'accord). Là, le film est parfois effrayant et grinçant. A part ça, on s'ennuie pas mal, le film est trop long (la longue litanie des médecins, et le "surjeu" du cobaye y font beaucoup), les interviews manquent d'intérêt et tout ça est trop de mauvaise foi.

Je conseille ardemment à tous de regarder les bonus du DVD. On y voit une expérience glaçante : au bout de 8 semaines, les frites MacDo conservées dans un plat ont toujours la même gueule, aucune décomposition, alors que les frites normales sont nazes au bout de 3 jours. Putain mais ils mettent quoi dans leurs patates ?